(SUITE)

Après le 13 ,  on a eu le 14 .

Comme précédemment, la distance entre le 1 et le 13 est égale à la distance entre le 26 et le 14 . Ils  forment ensemble  UN  triangle à DEUX  tetes...( la progression arithmétique est mise en marche...) .  En fait le 1 et le 14 sont les directs du 20 ( voir cylindre) et du coup ,  cela devient un triangle parfait 26/13/et (20).

On progresse tout doucement et la partie de roulette commence a s'étoffer.

Après le 14 , il ya eu de nouveau le 17.

Nous  constatons que la distance entre le 17 et le 1 ( cinq étapes plus avant)  est égale a la distance entre le 14 (qui précède le 17) et le 17 ( cinq étapes  plus bas) . Cette distance est aussi égale à celle du 13 qui precede  le 7 (cinq étapes  plus bas).

GENERALEMENT, les suites qui vont constituer un sous groupe (voir page d'intro) , sont formées de quatre numéros.

Les sous-groupes sont formés de huit numéros , mais ce nombre peut varier selon la difficulté de la partie ; on verra ça plus loin.

Du coup :

 LES NUMEROS : 17 - 1 - 26  FORMENT UN TRIANGLE DONT LE SOMMET EST LE : 1  ET

LA BASE est le 17 et le 26 .

En partant du 1 ,  on voit que la distance entre le 1 _ 26 egale a 1 _ 17 .                            On découvre L'EQUILIBRE PARFAIT:  distance entre ( 26 et le 13 ) egale distance entre (17 et le 7).  de meme pour (13 -14 )  est egale a la distance ( 7 - 10).


pour cloturer distance entre (14 - 17) du haut   est egale  a celle                      

du (10 - 13) du bas.  VOILA UN GROUPE DE HUIT NUMERO.(le 17 du haut                     

est un numero de jonction entre le groupe qui termine et celui qui commence)

QUI FORMERA PLUS TARD (avec d'autre groupes ) UNE PARTIE DE ROULETTE

POUR LA SUITE,